Beaucoup de personnes se demandent comment nettoyer et détoxifier son foie et il y a pour ça des méthodes naturelles et efficaces qui vous permettront de nettoyer le foie, cet organe si important dans le fonctionnement du corps humain.

Le printemps est la période idéale pour détoxifier son foie !

nettoyer son foie par les plantes Le foie est l’usine de transformation du corps et il voit donc passer énormément de toxines et est un peu comme une éponge qui s’encrasse à force d’un mode de vie délétère avec une alimentation industrielle.

Heureusement, il est possible d’effectuer un nettoyage de son foie avec le régime hypotoxique et différente plantes, jus de fruits et légumes ou cure de foie de Clark. La méthode avec le régime hypotoxique et les plantes et les jus est cependant moins violente pour le corps et plus naturelle.

Dans cet article je vais vous présenter 3 plantes indispensables qui vous permettront d’effectuer un nettoyage de votre foie, ceux sont des plantes assez répandus et assez sûr d’utilisation, elle peuvent même se trouver dans la nature comme vous allez le voir !

 

La première et la plus connu de ces plantes est le Chardon-Marie :

Le chardon-marie est uchardon-marie foiene plante assez commune qui pousse en Europe, plus particulièrement sur le pourtour Méditerranée car cette plante aime surtout les climat chaud et sec.

C’est une plante proche de l’artichaut et est connu depuis l’antiquité pour soigner les affections au foie.

Elle contient un principe actif qui s’appelle le Silymarine qui agit comme un antioxydant et permet de protéger et de régénérer le foie.

On utilise la plupart du temps les semences de la plante, mais on peut aussi faire des jus à l’aide un extracteur de la plante elle même.

Je trouve personnellement le goût des graines de Chardon-Marie très agréable, cela me fait un peu penser à l’odeur du pain d’épice (évidement sans les inconvénients de ce dernier !).

Le chardon-marie est même utilisé chez les culturistes pour éviter les dommages lié à la prise de stéroïdes anabolisants oraux qui sont très nocif pour le foie, cette plante est donc un allié indispensable en cas de prise de médicaments hépatotoxique.

Si vous devez choisir une seule plante pour nettoyer et détoxifier votre foie, je vous conseille vivement celle-ci, qui est je pense la plus efficace, mais il est préférable de prendre les trois en même temps afin de profiter de l’effet de synergie de ces dernières.

 

La seconde de ces plante pour détoxifier le foie est l’Artichaut :

L’Artichaut est deartichaut foie la même famille que le chardon-marie que nous avons vu au dessus, c’est en effet après de nombreuses sélections de plantes que l’on a obtenu l’artichaut.

La plupart des gens connaissent cette plante très répandu et très savoureuse, ce que les gens savent moins c’est que cette plante est une véritable merveille pour votre foie. C’est ici par contre la feuille d’artichaut qu’il faut consommer, son goût amer peut paraître pour certaines personne assez surprenant mais l’amertume est justement ce qui permet de drainer et nettoyer son foie.

Le mélange de semences de chardon-marie et de feuilles d’artichauts permet donc d’obtenir un mélange excellent pour protéger, nettoyer et détoxifier son foie sur le long terme sans que ce soit violent pour le corps comme la cure de foie de Clark qui est très efficace mais aussi très violente pour le foie et peu naturelle et assez difficile à vivre car causant des nausée et autres problèmes le temps de la cure !

 

La dernière plante que je vous conseil pour nettoyer son foie est la Pissenlit :

Le pissenlit est cettepissenlit foie soit disant mauvaise herbe du jardin qui est en réalité une merveilleuse plante médicinale, les parties aériennes de la plante son en effet très efficace pour le fonctionnement rénal et est l’une des meilleurs plante pour la détoxification globale de l’organisme.

Pour nettoyer son foie, la partie utilisé est plutôt la racine de pissenlit !

Tout comme les feuilles de pissenlit et l’artichaut, son goût est très amer et permet d’augmenter la production de bile, d’améliorer la digestion et contrairement au chardon-marie et à l’artichaut, son rôle est moins de protéger le foie, mais plutôt de le nettoyer le foie de manière intensive.

C’est donc une plante qui fonctionne en synergie avec les deux précédentes !

Comme vous l’avez remarqué ces trois plantes qui sont le Chardon-Marie, l’Artichaut et la Racine de Pissenlit sont vraiment excellentes pour détoxifier et nettoyer son foie de manière naturelle.

La meilleur façon de ne pas saturer son foie est d’avoir un mode de vie sain et d’avoir un mode alimentaire type régime hypotoxique qui est le thème de ce blog et qui permet d’éviter d’encrasser le foie avec des additifs alimentaires, des produits dénaturés et industriels.

L’arrêt des laitages et du gluten me parait donc être indispensable en plus de ces trois plantes pour participer au nettoyage de son foie, le régime hypotoxique permet grâce à son apport riches en végétaux de régénérer et détoxifier son foie tout au long de l’année.

Dans cet article je vais vous présenter le brossage à sec appelé aussi brossage lymphatique, certain d’entre vous n’ont peut être jamais entendu parler de cela car c’est en effet encore assez peu connu du grand publique et je trouve cela bien dommage car ces multiples bienfaits méritent d’être connus par le plus grand nombre.

Vous allez me demander, mais qu’est-ce que le brossage à sec ?

 

Brosse Yerba Prima Le brossage à sec consiste à se brosser la peau à l’aide d’une brosse conçu à cet effet, pour permettre une meilleur élimination des toxines par la peau et permettre une meilleur circulation lymphatique, et peu être une bonne alternative au drainage lymphatique manuel.

La lymphe est ce liquide visqueux présent dans le corps et permettant d’éliminer les toxines hors du corps.

Le mieux étant de procéder au brossage à sec avant de prendre une douche afin d’éliminer toute les peaux mortes.

Le brossage à sec est un soin de choix pour compléter une alimentation saine comme dans le cadre du régime hypotoxique.

En effet le régime hypotoxique permet d’éviter au corps de s’intoxiquer d’avantage avec des produits nocifs mais une fois la source principale de pollution du corps enlevé, le corps va commencer la détox et le brossage à sec permet donc de favoriser l’élimination des toxines par la peau.

Les bienfaits en plus du d’améliorer le drainage et la circulation lymphatique est que la peau se retrouver plus belle et se renouvelle plus facilement. Il permet dans une certaine mesure de réduire la cellulite si il est associé à une activité sportive et  à un régime hypotoxique.

brossage à secIl faut cependant se brosser avec une technique bien particulière en commençant par les pieds et en remontant vers les genoux et toujours jusqu’en haut de l’articulation en effectuant des cercles jusqu’aux ganglions lymphatiques et de la même manière des main vers les épaules et de la tête vers le cou.

Cette photo vous permettra de mieux comprendre comment procéder au brossage à sec du corps et du visage (qui demande une brosse adapté) .

Vous l’aurez compris, le brossage lymphatique ou brossage à sec est le soin indispensable à toute personne étant dans une démarche hygiéniste et de régénération, si vous suivez une alimentation proche du régime hypotoxique du Docteur Jean Seignalet avec une activité sportive et que vous ajouter tout les soins nécessaires comme le brossage à sec ainsi que de compléments alimentaires qui peuvent être un plus comme l’Aloe Vera qui est excellente pour la peau cela vous permettra de réduire vos problèmes de peaux et d’améliorer votre circulation lymphatique et votre élimination en période de détox.


Au niveau des brosses je vous conseil la plus connu dans le domaine et que j’utilise régulièrement et qui s’appelle la Brosse exfoliante Yerba Prima en fibre de Tampico.

Mon avis est très positif en ce qui concerne cette brosse, elle en effet idéale, peu cher et est conseillé par de nombreux naturopathes reconnus !

Pour le visage il en existe plusieurs type avec des poils plus ou moins souple, je vous conseil de ne pas utiliser une brosse avec des poils trop rigide, la peau du visage étant assez fragile.

J’espère que cet article vous aura plu et qu’il vous permettra d’en savoir plus sur le brossage à sec et sur la circulation lymphatique.

 

 

 

 

 

Dans cet article je vais vous parler de produits très présents dans votre vie quotidienne, en particulier dans votre alimentation mais que vous n’avez peut être jamais entendu parler de ce sujet. Je veux bien sûre parler des additifs alimentaires, vous savez ces substances au noms étranges présentes sur la plupart des étiquettes des produits vendus en grande surface.

Vous ne vous êtes jamais demandé ce que représentent ces substances et si elle ne sont pas néfaste pour l’organisme ?

Nous allons voir dans cet article les différents additifs alimentaires les plus toxiques, ensuite nous verrons comment éviter de consommer ces produits sans le savoir et nous finirons par conclure par des conseils de lectures à ce sujet.

 

Additifs Alimentaires Danger AspartameJe vais commencer par vous présenter l’un des additif les plus répandu et les plus toxique, l’additif alimentaire E951 connu sous le nom d’aspartame. La dangerosité de cette substance à fait grand bruit ces derniers temps et je trouve scandaleux qu’il soit encore présent dans beaucoup de produits et que certaines personnes pas forcements informées, qui ne lisent pas les étiquettes ou ne savent pas déchiffrer ces numéro E951 ou autres.

L’aspartame est un édulcorant artificiel découvert en 1965, il a un pouvoir sucrant environ 200 fois supérieur au sucre de table.

Il est présent en grande parti dans les sodas allégés en sucre, dans les sucrettes, dans les chewing gum sans sucre ainsi que dans certains médicaments. C’est donc un additif très répandu et très consommé en particulier dans les chewing gum et soda lights.

Il est particulièrement à éviter pour les femmes enceintes car  il peut provoquer des malformations sur les fœtus. Il est aussi extrêmement nocif pour le cerveau et peut provoquer des cancers et d’autres maladies, certaines dont on a sûrement pas encore fait le lien avec cette substance comme des problèmes pulmonaires ou hépatiques.

 

Glutamate Monosodique DangerNous allons nous intéresser dans cette seconde partie à l’additif alimentaire E621 connu sous le nom de Glutamate Monosodique ou encore Glutamate de Sodium. C’est un exhausteur de goût présent dans presque tout les produits industriels comme les biscuits, le ketchup, les sodas, les bonbons…

Consommé en trop grande quantité il peut provoquer des maux de têtes, des vertiges, de l’obésité et favoriser la toxicité globale de l’organisme. Le glutamate monosodique agit comme une drogue sur le cerveaux qui est extrêmement toxique, et créé une forme de dépendance. C’est cette dépendance qui incite le consommateur à acheter de nouveau le produit, pour le plus grand bonheur des industriels. Les différentes chaînes de fast food ainsi que la cuisine chinoise utilisent énormément ce produit, d’où l’effet de faim toujours présente après avoir mangé dans un fast food ou le « syndrome de restaurant chinois » qui provoque des maux de têtes après avoir mangé dans ce type de restaurant.

Là je ne vous cite que deux des additifs alimentaires les plus nocifs et les plus répandus mais il existe une multitude de produits de ce genre dans l’alimentation industriel comme les conservateurs, les colorants…

Les additifs alimentaires sont pour moi les substances les plus dangereuses dans l’alimentation et ce sont ceux qui sont évidement le plus à bannir dans le régime hypotoxique, avec le lait et les céréales.

Pour éviter de consommer ce genre de produits il faut donc éviter le plus possible les produits transformés, et toujours lire les étiquettes dès que l’on a le moindre doute, si vous avez souvent des maux de têtes, et que vous avez tendance à grossir sans raisons apparentes je vous conseil de suspecter fortement certains de ces additifs alimentaires.

Il existe aussi un excellent livre écrit par Corinne Gouget que je remercie et lui rend hommage pour son excellent travail et la communication qu’elle a faite pour permettre aux gens de s’informer sur les danger de l’alimentation moderne.

Son livre se nomme « Additifs Alimentaires Danger« , c’est un guide sur les additifs alimentaire qui connaît un grand succès et  qui permet de s’informer sur les dangers de ces derniers.

 

 

Si vous vous informez souvent sur l’alimentation et la santé sur internet, vous avez sûrement déjà entendus parler ce mot très à la mode de nos jours qui se nomme « La détox ».

En réalité, tellement de personnes l’ont utilisé à tords et à travers que sa signification ne veut plus dire grand chose.

Tout comme la plupart des choses sur cette planète, le fonctionnement du corps crée des déchets. Pendant des années d’une alimentation délétère à base de produits industriels remplis d’additifs à bases de lait et de gluten, le corps accumule les toxines.

Sans compter que l’environnement est de plus en plus pollué :

Pollution planètePesticides, gaz d’échappement, métaux lourds dans les amalgames, ondes électromagnétiques…

Tout ces éléments participent à une intoxication progressive de l’organisme qui crée au bout d’un certain temps, différents symptômes plus ou moins invalidants comme des allergies, maux de têtes et autres problèmes de santés.

Il faut donc laisser au corps la possibilité d’éliminer ses déchets, et cela passe par plusieurs façon.

Il faut aussi savoir que plus un corps est intoxiqué plus il faudra il y aller progressivement sur la détoxination, car une détox trop rapide peut être fortement désagréable et provoquer des nausées, vertiges, maux de têtes violents.

Vous allez me demander : Comment procède-t-on pour aider le corps à éliminer ses toxines ?

Il y a donc plusieurs manières plus ou moins fortes, pour commencer il est judicieux et primordial de réformer son mode de vie en adoptant par exemple, un régime hypotoxique (dit régime Seignalet qui est le thème de ce blog) et de préférence, le plus possible de manger cru comme dans l’alimentation vivante et crudivore qui sont très proches du régime hypotoxique.

Il est aussi conseillé de boire une grande quantité de jus de légumes verts qui sont très alcalinisants pour le corps, les fruits en particuliers acides comme l’orange, les clémentines ou encore astringents comme le raisin sont très efficace pour la détoxination car ils permettent de faire circuler la lymphe et est le système épuratif de l’organisme.

Un très bon moyen, mais qui peut s’avérer risqué et que je vous déconseille sans suivi médicale, mais qui est sans doute le plus efficace pour nettoyer votre organisme est le jeûne. Il ne faut surtout pas commencer par un jeûne long au début car la détoxination serait trop violente.

Recette Jus de légumesIl y a aussi la solution plus douce des cures de jus, qui est intéressante car moins violente que le jeûne, et elle apporte un maximum de vitamines et minéraux et est donc adapté pour les personnes en fatigue chronique par exemple.

L’idéal pour soutenir le corps dans ces processus d’éliminations serait de consommer des plantes médicinales ou sauvages sous forme de poudres ou de jus, comme la pissenlit et l’ortie qui vont drainer les émonctoires (les reins en particulier) ou des jus de betteraves et de radis qui auront une action sur le foie.

Il est aussi intéressant de pratiquer le brossage à sec qui permet un meilleur drainage lymphatique et une meilleur élimination de la peau.

Tout ces éléments vous permettrons de nettoyer votre organisme en lançant des processus de détoxination à l’aide du régime hypotoxique et de différentes plantes sauvage, ce qui vous permettra à terme, de retrouver une santé radieuse !

Aloe-veraL’aloe vera est une plante médicinale connu depuis l’antiquité pour ses qualités thérapeutiques, elle est à l’heure actuelle surtout connu pour ses bienfaits pour hydrater la peau, on peut cependant la boire en jus où elle apporte de nombreux bénéfices pour les intestins.

C’est donc cette notion qui est intéressante dans le cadre du régime hypotoxique, en effet le Docteur Seignalet met en avant à nombreuses reprises dans sont livre « L’alimentation ou la 3ème médecine » que la plupart des gens possède des intestins poreux à cause d’une alimentation occidentale dénaturée et acidifiante pour l’organisme.

Cela résulte que les intestins laissent passer des molécules qui ne devrais pas passer dans le sang et crée donc des allergies alimentaires et des réactions immunitaires et conduit à une inflammation globale de l’organisme.

Après avoir arrêté les poisons majeurs que sont les laitages et les céréales, il convient donc dans un premier temps de permettre l’élimination des intestins à l’aide par exemple de plantes (comme le psyllium, l’argile verte ou le charbon actif) et par la suite de régénérer la paroi intestinale à l’aide du jus d’aloe vera et de produit gras comme l’avocat, les bonnes huiles comme l’huile de coco.

Tout ces éléments permettront de soigner la perméabilité intestinale et ainsi par la même occasion d’améliorer l’assimilation des nutriments et de réduire les allergies et l’inflammation chronique.

L’aloe vera est donc un des complément alimentaire indispensable à avoir dans une démarche de régénération de l’organisme.

Je vous conseille de choisir un jus d’aloe vera bio, de qualité et qui de préférence n’a pas été chauffé à haute température et sans additifs alimentaires.

spiruline bioTout d’abord qu’est-ce que la spiruline et pourquoi est-il important de l’intégrer au régime hypotoxique ?

La spiruline est une algues verte riche en chlorophylle très ancienne, elle fut cultivé en premier par les Incas et les Aztèques car elle contenait de nombreux nutriments et permettait de nourrir une grande population.

Elle peut contenir jusqu’à 70% de protéines parfaitement bio-assimilables et est très riche en acides gras essentiels et elle contient aussi un grand nombre de minéraux et oligoéléments.

Cette algues est très riche en vitamines, elle contient en effet de la vitamine A, B1, B2, B3, B12 ainsi que du beta-carotène.

Elle est utilisé pour lutter contre la malnutrition dans le monde, autant dire qu’elle mérite bien sont titre de « super aliment ». On peut en consommer jusqu’à 10gr par jour et est excellente pour les sportifs désirant augmenter leur masse musculaire.

 

Elle peut aussi permettre une supplémentation pour les végétariens afin d’avoir un apport en protéines suffisant.

Cette algues est aussi très alcalinisante est permet d’aider à rétablir l’équilibre acido-basique dans le corps, tout comme la chlorella ou le lithothamne. Celle-ci peut aussi comme la chlorella participer à la détoxification des métaux lourds qui sont de véritables poisons pour l’organisme.

Tout ces éléments font que le spiruline est une algues à ajouter sans hésiter à son alimentation de part sa grande richesse en protéines, vitamines et minéraux qui permet aussi d’alcaliniser et de reminéraliser le corps.

Il faut veiller à sélectionner une spiruline de très bonne qualité étant donné qu’elle peut contenir des métaux lourds, je vous conseil donc grandement de prendre une marque bio afin d’être certain de la qualité de celle-ci.

 

 

Les erreurs lorsque l’on débute un nouveau type d’alimentation sont nombreuses et peuvent avoir des conséquences néfastes sur l’organisme. Je vais vous lister la plupart des erreurs les plus répandus lorsque l’on commence le régime hypotoxique.


produits sans glutenLa première erreur
à ne pas faire est de remplacer les produits à base de gluten par des produits industriel « sans gluten » comme par exemple des pâtes à base de riz, de maïs, en effet ces produits peuvent être encore plus mauvais que des pâtes à base de blé car il contiennent de nombreux produits chimique qui on pour but d’améliorer la texture de la farine de maïs ou de riz, de plus ces produits n’auront jamais le goût de vrais produit à base de blé et leur prix est environ 4 fois plus élevé que les produit classique. Il est fréquent de trouver à intérieurs de biscuits ou de gâteaux « sans lait » et « sans gluten » des émulsifiants, du glutamate monosodique, des acides gras trans et en font des produits fortement acidifiants. Il faut bien sûr manger à la place le plus possible d’aliments brut non transformé et éviter le plus possible les produits industriels.


La deuxième erreur
la plus répandu est de remplacer les pâte par du riz ou des légumineuses en grande quantité avec seulement de la viande en accompagnement, le riz et les légumineuses sont des aliments acidifiant et il faut les éviter et privilégier des légumes crus, voir cuits à la vapeur en accompagnement avec un portion raisonné de viande, elle aussi cuite à la vapeur.

additifs alimentairesComme erreur commune il y a aussi le faîte de penser que les additifs alimentaires comme les conservateurs sont anodins pour la santé et de ne pas s’en préoccuper. Ils sont présents dans la plupart des aliments préparé ou sous vide, comme dans le jambon, les charcuterie.

Il faut donc lire derrière les aliments pour voir si il ne contiennent aucuns produits délétère, le mieux étant bien sûr de manger que des fruit, légume et viande acheté en magasin bio et de préparer soit même ses plats.

Il faut aussi en plus du régime hypotoxique, pratiquer une activité physique régulière, ce que beaucoup de gens délaissent alors qu’une activité physique modéré est aussi important qu’une bonne alimentation, il faut veiller à être le plus possible dans un environnement ensoleillé et naturelle et d’éviter de trop stresser.

J’espère que tout ces éléments vous permettrons d’éviter les nombreuses erreurs commises par ce qui entreprennent une démarche de réformation de leur mode de vie.

Le régime hypotoxique est un régime qui peut paraître à première vu complexe mais une fois que l’on saisit le principal message qui est de manger des aliments le moins transformé possible, on se rend compte rapidement des bienfait apporté par se régime et il est ensuite impossible de retourner à une alimentation occidentale industrielle.

La notion d’équilibre acido-basique est extrêmement importante dans la démarche de manger le plus sainement possible. Connaître les aliments alcalins et les aliments acides permet d’éviter de nombreux problème lié à l’acidose.

Tout d’abord nous allons définir qu’est-ce  que l’équilibre acido-basique ?

L’équilibre acido-basique est une fonction du corps humain qui permet de réguler le pH, on parle d’acidose lorsque la corps devient trop acide, en générale à cause d’une alimentation et d’un environnement pas adapté, comme un environnement trop stressant car le stress est fortement acidifiant.

 

Les aliments alcalins sont les plus adaptés pour l’humain et les aliments acides sont aliments alcalinsnéfaste, surtout lorsqu’ils sont pris en grande quantité sur de longues périodes.

Les aliments les plus alcalins sont en général les aromates et tout les légumes verts et fruits.

Exemples d’aliments très alcalins :

Le Lithothamne qui est l’un des aliment les plus alcalinisant, le persil lyophilisé, basilique, estragon, menthe verte, paprika, curcuma, datte séché, épinard, banane, avocat, patate douce, choux vert, figue, melon, radis, raisin…

 

aliments acidifiantsLes aliments les plus acidifiants pour l’organisme sont tout les poisons majeurs comme les produits laitiers, les céréales, les additifs, l’alcool, les médicaments, ces nombreux produits sont néfastes à la santé humaine à noter que la viande est aussi acidifiante et est donc à consommer avec modération.

Exemples d’aliments acidifiants :

Saumon, Fromage de chèvre, parmesan, thon, dinde, œufs, chorizo, noix, riz, blé, maïs, lentilles…

 

Le mieux étant donc de consommer un maximum de légume verts et de fruits et de l’assaisonner avec des plantes séchées comme le persil, qui est très alcalinisant et éviter de consommer trop d’aliments acidifiants afin d’éviter l’acidose.

Un moyen efficace de contrer l’acidose est d’apporter une grande quantité de légumes verts sous forme de jus.

Une centrifugeuse ou mieux, un extracteur de jus permet de consommer une grande quantité d’aliments alcalins qui contiennent de nombreux minéraux, l’avantage du jus de légumes étant que les nutriments arrivent rapidement dans le sang et cela demande peu d’efforts au corps pour les digérer et boire des jus tout au long de la journée permet de fortement alcaliniser le corps, ce qui permet dans certain cas de voir sa santé s’améliorer de façon impressionnante.

 

 

 

Le gluten est de plus en plus pointé du doigt par de nombreuses personnes, on entend souvent parler d’intolérance au gluten ou encore d’allergie au gluten. Le blé actuel à été modifié afin de permettre son utilisation par les machines industriels ce qui a pour conséquence qu’il est devenu partiellement, voir totalement indigeste pour certaines personnes.

 

intolérance au glutenLe blé, et la plupart des céréales sont entrés dans l’alimentation humaine seulement durant l’antiquité, lors du développement de l’agriculture.

Il a le mérite d’avoir permis à la population humaine d’augmenter de façon exponentielle et a la qualité de pouvoir se stocker durant de longues périodes ce qui est un grand avantage dans les pays froids.

Il faut savoir que le seul moyen de le manger étant de le transformer, manger des grains de blé ou d’orge crus en grande quantité serait physiquement impossible.

C’est un aliment qui est plutôt adapté pour les oiseaux et est très peu assimilable pour l’homme.

L’utilisation des moulins à permis de moudre le blé et avec l’ajout de levure, de sel et avec l’utilisation de la cuisson cela a permis de le rendre physiquement mangeable et bon au goût mais les céréales reste une classe d’aliment délétère.

Il va déclencher différentes réactions selon les personnes, il peut créer des troubles digestifs, des allergies, de l’asthme, des douleurs articulaires mais aussi des maux de têtes.

De nombreuses personnes témoignent d’avoir vu leur asthme s’améliorer grandement après l’arrêt de tout les produits céréaliers.

Il ne faut pas faire l’erreur de remplacer les produits à bases de blé par des aliments « sans gluten » souvent à base de riz et de maïs et qui contiennent des additifs et conservateurs parfois encore plus néfastes que le gluten avec souvent un marketing « gluten free »et un prix bien plus élevé.

Le mieux étant de remplacer les céréales par plus de légumes de préférence crus, voir cuit à la vapeur.

 

Le Docteur Seignalet préconisait dans son régime hypotoxique de remplacer par du riz ou des légumineuses en quantité limité, mais il est mieux de remplacer le blé par du sarrasin, des châtaignes, ou encore des pommes de terre.

Les légumineuse étant acidifiante et souvent indigeste et le riz étant une véritable colle, au même titre que le gluten mais dans une moindre mesure.

Les céréales sont donc des aliments inadaptés pour l’homme, ils causent de nombreux troubles à de plus en plus de personnes qui ne savent que rarement la raison de leur problème et le fait d’enlever le gluten de leur alimentation peut grandement les aider à retrouver la santé.

Le lait est-il comme on nous le dit dans les médias depuis des décennies, un aliment bénéfique à la santé ?

Ce fameux lait, présent dans la plupart des produits disposés au sein de nos hypermarchés qui permet, nous dit-on d’avoir des os solides ainsi qu’une santé de fer ! Mérite-t-il sa place privilégié dans notre alimentation ?
lait mauvaisDe plus en plus de personnes commencent à douter sur les bienfaits de ce lait et de nombreuses études prouvent qu’il serait même néfaste à la santé.

Il est en effet considéré comme un des poison majeur du régime hypotoxique.

Nous sommes d’ailleurs la seule espèce vivante à continuer à consommer du lait à l’age adulte et à consommer du lait provenant d’autres espèces animales, la plupart des pays asiatiques ne consommaient aucun laitage et ont vu des problèmes de santé apparaître dans leur pays après l’introduction de l’alimentation occidentale.

La propagande présente dans les médias nous dit pourtant que le lait est bon pour notre santé et incite les enfants à consommer un maximum de produit laitier pour bien grandir.

Sans compter le verre de lait obligatoire dans les écoles maternelles instauré en 1954 et qui était encore de mise jusqu’aux années 90 et qui était censé lutter contre l’alcoolisme. Le but véritable était surtout d’écouler les stocks de lait alors en surabondances après la deuxième guerre mondiale.

Les lobbys agroalimentaires ayant une immense influence sur les médias et la médecine, qui permettent de maintenir les gens dans l’ignorance la plus totale au sujet de leur alimentation.

De plus le lait est à l’heure actuelle remplit d’antibiotiques et pasteurisé, ce qui veut dire chauffé à haute température qui provoque une réaction chimique dans lait produisant des molécules de maillard le rendant encore plus délétère.

La consommation de lait provoque des effets différents selon les personnes, il peut être immédiat et violent ou provoquer des maladies chroniques comme les allergies, l’asthme, l’acné ou encore sur le long terme des maladies plus grave.

Le calcium contenu dans le lait est très peu assimilable pour l’organisme et de nombreux fruits et légumes ou oléagineux apportent la quantité recommandé de calcium comme des brocolis, des figues sèche, du sésame ou encore des algues comme le lithothamne, qui est un algue très riche en calcium et alcalinisante.